« Alex Nante cultive une musique à la fois abstraite et organique, dont la première valeur est cette fusion entre le miroitement concerté des effets instrumentaux et le sens et l’architecture globale de la partition : temps musical et dramaturgie spirituelle fusionnent alors admirablement en une course échevelée d’environ 20 mn, qui scintille constamment. » Classique News, 4 Septembre 2021

La vaste œuvre d’Alex Nante se caractérise par une atmosphère nocturne et onirique qui ouvre la porte à un monde spirituel. Né à Buenos Aires en 1992, il s’est déjà solidement établi dans les salles de concerts avec ses œuvres.

Ses compositions orchestrales ont été créées par Los Angeles Philharmonic sous la direction de Gustavo Dudamel et par l’Orchestre Haydn sous la direction de Kent Nagano. Trois nouvelles œuvres pour l’Orchestre National de Lille ont été entendues récemment dans le cadre de sa résidence : Sinfonía del cuerpo de luz, dirigée par Alexandre Bloch et nominée aux Victoires de la musique classique, Luz de lejos – concerto pour piano pour Alexandre Tharaud dirigé par Emilia Hoving – ainsi que sa deuxième symphonie Mystérion, pour orchestre, chœur et solistes vocaux, sous la direction de Ben Glassberg.

Alex Nante a été résident du Herrenhaus Edenkoben en 2021, où il a composé un quatuor à cordes pour le JACK Quartet. Au début du 2021, son quatuor à cordes Prima Materia a été créé au Festival de Lucerne avec le Quatuor Diotima.

Premier lauréat du Prix Pisar – en collaboration avec The Juilliard School, Villa Albertine et le Théâtre des Champs Elysées – sa pièce A Subtle Chain sera créée par la soprano Jodie Devos et l’orchestre Les Siècles dirigé par François Xavier Roth. D’autres projets incluent un CD monographique avec Vanessa Wagner (Label La Scala) et une œuvre pour solistes, chœur, orgue et orchestre pour Kent Nagano et le Philharmonisches Staatsorchester Hamburg.

Alex est le fondateur et directeur musical et artistique de l’ensemble vocal Terra Lucida de la fondation Vocación Humana de Buenos Aires. Le but de l’ensemble est d’interpréter la musique sacrée d’Orient et d’Occident, en contribuant au dialogue interreligieux et interculturel, ainsi que de se produire régulièrement dans des hôpitaux et de collaborer avec divers projets sociaux.

En plus de Terra Lucida, Alex a également été cofondateur de l’Ensemble Écoute de la Cité Universitaire de Paris, de l’Ensemble Awkas et de l’Orquesta Amigos de la Nueva Música.

L’Argentin, qui a également une formation de guitariste, pianiste et chef d’orchestre, a étudié avec George Benjamin, Peter Eötvös, Stefano Gervasoni, Luis Mucillo, Santiago Santero et Daniel D’Adamo, obtenant un doctorat du King’s College London et des diplômes du Conservatoire de Paris, l’Université Nationale des Arts d’Argentine, l’Université Paris 8 et le Conservatoire de Reims.

Les premières créations d’œuvres d’Alex Nante ont eu lieu en relation avec ses nombreux prix. Il s’agit notamment de compositions telles que Fulgor, (1er Prix 2010 Concours d’Orchestre de Musique Contemporaine de Daegu, Corée du Sud), Tres sueños lúcidos (1er Prix Concours de composition « Guillermo Graetzer » 2013, première mondiale avec l’Orquesta Sinfónica Nacional 2017), La pérégrination vers l’Ouest (Orchestre National d’Île de France, Prix de Compositions Île de Créations 2015 et Premio Nacional 2018) et Helles Bild (Sinfonieorchester Basel, 2e prix Concours de Composition de Bâle 2019). Plusieurs œuvres ont été écrites en 2018 dans le cadre du Mentoring Program de Peter Eötvös ; entre autres, le concerto pour flûte de luz y sueño a été créé avec l’Orchestre symphonique de la radio hongroise.

Deux commandes majeures ont suivi en 2019 : Invocación a été créée par l’Orquesta Filarmónica de Buenos Aires au Teatro Colón et Las noches de las piedras a été créé par l’Ensemble Musikfabrik sous la direction de Peter Eötvös à Cologne. Toujours en 2019, Alex Nante a reçu le Prix de composition de la Fondation Salabert pour Estrella de la mañana, d’après des poèmes de Jacobo Fijman – un exemple de l’influence de la poésie mystique d’Orient et d’Occident présente dans ses œuvres vocales.

Sa musique de film a reçu des distinctions dans des festivals en Espagne et en Argentine, comme les musiques écrites pour Der Kaiser von Atlantis de Sebastián Alfie et pour Meurs, monstre, meurs (sélection Un Certain Regard, Cannes) d’Alejandro Fadel.

Les œuvres d’Alex Nante ont été enregistrées par des artistes et ensembles distingués. À propos de son CD Le Fil d’Ariane, où sa musique est juxtaposée avec celle de Pietro Locatelli, réalisé en collaboration avec la violoniste Marianne Piketty et Le Concert Idéal, Le Monde écrit avec enthousiasme : « chaque page de notre jeune contemporain est un chef-d’œuvre de diffraction sensible, aussi intelligemment écrit que profondément ressenti ».

Alex Nante a reçu le soutien de l’Académie des Beaux-Arts – Institut de France, du Mozarteum Argentino, d’Ibermúsicas, de l’Académie Musicale de Villecroze et de la Fondation Banque Populaire.

Ses œuvres sont éditées par Durand/Universal Music Publishing Classical et Éditions Henry Lemoine.

Alex est représenté par Karsten Witt Musik Management.